Perle du JDR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Perle du JDR

Message par Skarsnick le Mar 29 Juil - 17:30

Source :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Perles

Un joueur, parlant du personnage d'un autre joueur :
C'est un intellectuel : il écrit tout ce qu'il note.

Le MJ, parlant d'un PNJ :
Il fuit la pièce en fuyant.

Le MJ, décrivant la victime d'un crime atroce :
Le cuisinier a la tête complètement éventrée.

Le MJ, décrivant la piste suivie par les PJ :
Les chevaux ont des fers ferrés.

Le MJ, lyrique :
Tu as une lueur de larme.

Le MJ, traçant une carte des environs :
Une coulline. Y en a pas beaucoup par ici, mais ici, y en a une...
(Et on n'a jamais su s'il avait dit ça pour rattraper son lapsus, ou s'il ne l'avait vraiment pas fait exprès, car effectivement, il n'y avait pas beaucoup de collines dans les environs)

Joueur, au sujet d'une contrée dont son personnage vient d'entendre parler :
Pourquoi est ce un lieu mythique ?
MJ, qui se demande toujours pourquoi les joueurs posent des questions aussi bêtes :
Parce qu'il n'existe que dans les mythes...
(ce n'est pas une perle à proprement parler, mais c'est l'évidence même...)

Le MJ, décrivant le contexte de la campagne :
Les guerres sont violentes.

Joueur, racontant l'historique de son personnage :
Ils ont un paquebot avec un temps orageux.

Joueur, alors que les personnages se retrouvent face aux légions d'un puissant sorcier du chaos :
Va falloir courir sans débander !

Question du joueur au sujet de 150 kg de pièces détachées constituant les différents éléments d'un véhicule en kit :
Ça pèse combien, une fois monté ?
Réponse du MJ :
Le même poids qu'en pièces détachées...

Joueur, alors que les persos se préparent à assaillir un adversaire :
Faudrait l'éclater avec un truc qui l'abîme pas trop...

Joueur, alors que l'expédition se prépare à quitter ses véhicules tous terrains pour poursuivre à pied :
On prend uniquement bouffe, nourriture et autres.

Joueur, commençant à décrire l'action que tente son perso :
Avec mon matériel d'outillage...

Joueur, cherchant comment réduire au silence un animal de compagnie un peu trop bruyant :
Et si tu lui donnais un truc soporifique pour l'endormir ?

Joueur consultant sa feuille de perso dans le feu de l'action :
Je crois que j'ai rien en Scruter... Ah si, j'ai zéro !

Le MJ, décrivant l'équipement de la voiture des personnages :
Ils sont de base en option.

Le MJ, décrivant une porte présentant un seul et unique impact de balle :
La porte d'entrée a été mitraillée.

Le MJ, indiquant à un joueur la distance séparant son personnage (archer) d'une fugitive qu'il tente d'abattre :
Elle est à portée de main d'arc.
(ça fait combien, en pieds ?)

Le MJ, alors que le vaisseau spatial des PJ fonce pour intercepter une navette en perdition se dirigeant droit vers l'étoile du système :
La naine rouge grandit à vue d'œil.

Le MJ, expliquant les conséquences d'une réussite critique lors d'une attaque :
Tu doubles les dégâts, donc le +2 devient... +2.

Le MJ, commentant une intervention d'un de ses PNJ :
Il y a presque un point d'interrogation dans sa question.

Le MJ, cherchant comment sortir les PJ de la situation inextricable dans laquelle ils se sont plongés :
Personne n'a pris un sort de rapidité, pour aller plus vite ?

Joueur, demandant des précisions sur le comportement d'un fauve mis en déroute :
Il part pas en fuyant ?

Lors d'un combat, le MJ commente à la première personne les actions d'un PNJ :
Je ne pare pas.
Réplique immédiate (et involontaire) du joueur qui l'affronte :
Reste ici ! (je vais m'occuper de toi...)

Le MJ, parlant degrés de blessures :
Si tu reprends une légère, ce sera une grave.

Le MJ, cherchant une info dans son scénario :
J'ai perdu un bout de feuille, avec toutes ces pages...

Le MJ, tentant de décrire une subtilité architecturale :
Une pierre en forme de pierre...

Joueur, hésitant sur le choix de sa classe à AD&D :
Est ce qu'il y a un truc qui peut à la fois taper et se battre ?

Joueur résumant la description par le MJ du guerrier-squelette au fond du dungeon :
Le squelette est à poil.

Joueur, se renseignant auprès du MJ avant de décider de la conduite à tenir pour son PJ :
Qu'est ce qu'il y a comme moyen juridique illégal...

Joueur, s'interrogeant sur les capacités du vaisseau spatial des PJ :
Est ce qu'on a un système d'autocollision automatique ?
Il affirmera ensuite sous les railleries qu'il voulait parler d'un système anti-collision.

Le MJ, décrivant le trajet suivi par l'autoroute sur laquelle roule le camion des PJ :
C'est pas rectiligne tout droit...

Néologismes involontaires

Une piste d'astération
(pour : une piste d'atterrissage)

Des champignons qui paroissent
(pour : des champignons qui tapissent les parois)

Réparties bien senties

Le MJ efface le plateau velléda d'un coup de chiffon rapide, puis, regardant les joueurs, demande, pince-sans-rire :
Qu'est ce que je vous sers ?

Le MJ, gérant la résolution d'un tour de combat personnage après personnage, se tourne vers le joueur suivant :
Victime suivante !

Après avoir longuement discuté entre eux, les joueurs se tournent vers le MJ et s'exclament fièrement :
On a un plan !
Hilarité du MJ, qui connait ses joueurs...

La situation va devenir difficile pour les personnages, qui n'ont pas prévu un plan de sortie bien efficace. Déclaration d'un des joueurs :
On fait comme on avait dit... Heu : on avait dit quoi ?

À peu près partout, même (et surtout) quand ça n'est pas approprié :
"Il est mort ? J'LE FOUILLE !"

Dernières volontés :
"J'veux pas qu'on m'fouille !"

Souvent, lors de la détermination de l'ordre de marche :
"J'passe pas d'vant !"

Échange classique lors d'un combat :
"Je pare !"
"Non, reste !"

Dans un JDR med-fan' parodique, un personnage, en entrant dans une auberge (et après que l'un de ses compagnons ait pillé la caisse des auberges précédemment visitées), demande au tenancier :
"Dites, combien vous avez dans votre caisse ?"

Le joueur de l'enchanteur, désignant un sort offensif dans sa liste :
Bon, j'prends ça, et j'y balance dans la gueule à gros crétin !

Lors d'un combat au bord d'un précipice, un personnage, mortellement blessé, bascule dans le gouffre. Cri du cœur d'un de ses compagnons :
"'Tain ! On pourra pas l'fouiller !"

En explorant un "dungeon", les personnages ont déclenché un piège libérant un rocher sphérique ("boulet") dévalant dans le couloir en écrasant tout sur son passage. Après avoir de justesse réussi à l'éviter, ils se croient tirés d'affaire, quand le rocher, arrivé en bout de course, se met à redescendre vers eux :
"Hein ? Mais... Il revient, le boulet ?"

Dans mon JDR de SF "maison", les personnages, à bord d'une bulle anti-G, sont pris dans une violente tempête et n'arrivent plus à contrôler l'appareil. Se tournant vers leur unique passager, l'un d'entre eux lui demande s'il sait piloter ce genre d'engins. Réponse du PNJ (doté d'un score exceptionnel dans ce domaine) :
"J'me débrouille..."

Accompagnant le capitaine, une personnage de haut rang pénètre dans l'atelier de réparations du vaisseau spatial. Le chef d'atelier, gêné devant cette visiteuse importante :
"C'est un peu le bordel... euh... le foutoir... enfin, en désordre, quoi. Faites pas attention..."

Sur une planète moderne, un personnage se fait accoster à un arrêt de transports en commun par un mendiant, qui visiblement n'a jamais travaillé de ses mains, et lui rétorque, pour appuyer son refus de faire l'aumône :
"Hélas, trois fois hélas, cher ami ! J'ai moi-même renoncé aux plaisirs de ce monde afin de me rapprocher de l'état du dieu au sac sur l'épaule, ainsi donc, malgré tout ce que ça me coûte, je ne puis avoir l'extrême plaisir de vous donner l'aumône... Malgré tout, bon sac !"

Un personnage quelque peu imbu de lui-même, venant de se voir confier une tâche technique cruciale (à laquelle, pour la petite histoire, il échouera lamentablement) :
"Bougez pas, je m'en charge... C'est comme si c'était fait... Un jeu d'enfant pour un type comme moi !"

Le même personnage, après une réflexion sur sa ligne :
"J'ai l'embonpoint qui sied à un homme de mon âge et je m'y tiens !"

Le même, venant de se voir confier des responsabilités :
"Il est temps que ces blancs-becs apprennent qui est le chef ici, bordel de merde ! Ça va chier !"

Scènes de "bahutage" des nouveaux arrivants sortant de l'école militaire par les anciens de leur unité :
"T'es nouveau ici ? Viens avec nous, on va te faire visiter..."
"Ici, tu poses pas d'questions, tu obéis !"
"Faut témoigner du respect à ses supérieurs, beaucoup de respect. Brosser leurs uniformes par exemple n'est qu'une des plus élémentaires marques de respect ! Y a qu'eux ici qui peuvent t'aider à t'en sortir, et ils sont pas tous gentils comme moi."
Pendant l'épreuve du 1500 mètres rampé : "Magnez vous, c'est chronométré ! Et ça compte pour votre avancement !"

Un PNJ militaire se plaint à son supérieur PJ :
"Excusez moi sergent, mais cet exercice est censé nous apporter quoi au juste ? Je ne vois pas très bien à quoi il sert..."
Réponse du PJ :
"Vous n'êtes pas là pour poser des questions, mais pour obéir. Si un soldat commence à réfléchir, y a plus de discipline. Vos supérieurs pensent pour vous !"

Épreuves de sélection en équipe nationale pour un sport collectif. Les sélectionneurs ont concocté un programme des plus ardus. Réaction d'un des candidats à l'adresse du sélectionneur principal :
"Maudit qu't'es vache !"

Le médecin, à un personnage qui s'est électrocuté en trafiquant une installation électrique :
"Alors, on a fait des étincelles ?"

Contrôle douanier à bord du vaisseau des persos. Le chef mécanicien insiste pour accompagner les inspecteurs dans leur fouille :
"Si je ne vous accompagne pas, vous allez tout me tripoter et je vais rien retrouver qui marche. C'est que j'en ai passé des heures de boulot sur ce rafiot, et c'est réglé au millimètre. Trois secondes ! Vous m'entendez, trois secondes, je l'ai laissé tout seul, cet obscur petit calier de Tau Ceti IV, et ça lui a suffi pour me claquer un vérin de la soute ! Rmpf !"
Pendant l'inspection : "Touchez pas çaaa !"
"Rhaaa... Faites attention, c'est fragiiile !"
"Ouh là là, ouh là là, quand je pense au nombre d'heures que j'ai passées sur ce... et vous le... aaah !"
"Mollo ! mollo !"
"Ah non, m'a fallu trois mois pour trouver la pièce de rechange, allez pas m'y repéter !"
"Et voilà, ça y est, c'est malin !"
"M'en fous, c'est pas moi qui ferai le ménage..."

Deux personnages, qui ont des choses à se reprocher, voient arriver la police. L'un d'entre eux envoie un message au reste du groupe avec son communicateur personnel :
"Ne nous attendez pas pour dîner, je crois qu'on va avoir un entretien avec les keufs..."

Au cours d'une mission secrète dans une ville ennemie, l'un des persos assomme un pickpocket maladroit ayant tenté de lui faire les poches en pleine rue. Réaction de sa compagne d'aventures (bras croisés, tapotant du pied sur le sol) :
"Ah bravo !"

À Traveller, un personnage expérimenté à un PNJ novice :
"Pousse toi petit, tu sais pas y faire... Regarde comment on fait quand on est un pro."

À Traveller, on demande au groupe de secourir un homme, disparu lors d'une course en montagne. Réponse d'un personnage, alpiniste expérimenté :
"C'est dans mes cordes..."

À Spacemaster, deux personnages prisonniers dans un hôpital s'évadent séparément en endossant des uniformes de la police, et se retrouvent dans un couloir. L'un, habillé en simple flic, dit à l'autre, qui a piqué les vêtements d'un commissaire :
"Commissaire, hein ? T'as jamais pu te contenter de peu..."

À Spacemaster, les mêmes personnages font le point sur leur situation :
"Ça grouille de flics ici et apparemment c'est après toi qu'ils en ont... T'as encore fait une sortie fracassante ?"

À Spacemaster, l'un des deux évadés se plaint du collier qu'on lui a posé pour l'empêcher d'utiliser ses pouvoirs psioniques :
"Y m'faudrait un bijoutier, mon collier est trop serré..."

À Call of Cthulhu, l'un des personnages, professeur d'université, pose des questions à un PNJ bien peu informatif. Commentaire d'un autre personnage, détective privé :
"C'est le boulot du prof d'interroger des gens qui savent rien..."

À Star Wars, le pilote impétueux a mal négocié son atterrissage sur Tattooine, et a éraflé la peinture du vaisseau en le plantant légèrement dans le sable. Réaction du contrebandier, propriétaire du vaisseau et qui doit 25.000 crédits à Jabba :
"M'en fous, c'est toi qui vas payer les réparations ! Y en a pour 25.000 crédits !"

À AD&D, les personnages viennent de rencontrer l'avatar d'un dieu, et lui demandent de ramener à la vie l'un d'entre eux, récemment décédé. Le dieu exige quelque chose en échange. Pendant que les autres joueurs épluchent leurs feuilles de perso, à la recherche d'un objet magique dont ils n'ont pas l'utilité (l'un d'entre eux en profite même pour se débarrasser d'une arme maudite !), un personnage, outré par la petitesse de ses camarades, annonce fermement :
"Ma main."
Ça a jeté un froid autour de la table de jeu !
Réflexion du dieu : "Je vois que certains ont de vrais amis..."

À HeroWars, un personnage est pris pour cible par toute une troupe d'archères. Réflexion des autres joueurs :
C'était un perso pré-tiré, maintenant ça va être un perso post-tiré...

À HeroWars, les personnages, à Pavis, entrent dans la taverne de Djoh Lo le Bourrin. Le MJ décrit l'atmosphère électrique des lieux :
Vous sentez que ça peut péter d'un moment à l'autre...
Fine répartie d'un des joueurs :
C'est normal, c'est le jour du Vent.

À RuneQuest, le MJ expliquant les bases de la société broo :
... soit des broos sauvages, soit des broos...
Intervention immédiate d'un des joueurs :
D'élevage !

À RuneQuest, un joueur dont le personnage vient d'être frappé par son adversaire :
Je suis content d'avoir un bouclier... Ah, mais j'ai un bouclier ? ! !

À Rêve de Dragon, un joueur vérifiant que son personnage est convenablement équipé :
Ah, j'ai pas de pantalon !

À Rêve de Dragon, les personnages vont affronter des créatures faites de flammes. Le premier coup d'épée va leur être porté, et les joueurs se demandent dans quelle mesure l'arme sera efficace sur un tel adversaire. Commentaire de l'un d'eux :
Une chose est sûre : ça ne sera pas un coup d'épée dans l'eau !

À Rêve de Dragon, la créature de flammes riposte aussitôt et touche son adversaire :
MJ : Dégâts...
Même joueur que précédemment : Une chose est sûre : ça ne sera pas un dégât des eaux...

À Rêve de Dragon, quelques réparties lors du même combat :
Joueur : Ça devient chaud...
MJ, à l'un des combattants : Qu'est ce que tu fais ?
Réplique du joueur : Y a pas le feu...
MJ, employant le vocabulaire technique du jeu : La flamme est sonnée.
Autre joueur, du tac au tac : Elle est soufflée.

À Rêve de Dragon, toujours pendant le même combat, une jeune femme arrive en courant, poursuivie par deux autres êtres de flamme. Exclamation d'un joueur :
Elle a le feu au cul !

À Rêve de Dragon, lors de la même partie, un joueur évoque le précédent personnage d'un autre joueur, mort prématurément :
Feu ton perso...

À Rêve de Dragon, le MJ emploie le vocabulaire technique des règles de combat avec un joueur au comportement plutôt rentre-dedans :
Tu devrais peut-être tenter la finesse...
Éclats de rire des autres joueurs à la table...

À Rêve de Dragon, un PNJ, par la voix du MJ :
Des créatures de rêve ! Quelle horreur !
Faudrait savoir !

À Warhammer Fantasy Roleplay, les PJ affrontent une jeteuse de sorts qui vient de frapper l'un d'eux d'un éclair magique. Le joueur de la victime ayant annoncé son intention de riposter violemment, l'un de ses camarades feint l'étonnement :
Ah bon ? Tu veux pas lui conter fleurette ?
Réplique du premier joueur : Le courant passe pas entre nous...

À Star Wars, le MJ cherche à décrire le couteau d'un PNJ :
MJ : C'est un couteau typique...
Joueur : Non, un couteau tu piques !

À Star Wars, les PJ prennent les commandes d'un vaisseau spatial moderne :
MJ, voulant expliquer à quel point il est facile de piloter un tel engin : Il se pilote tout seul.
Joueur : Bon, ben on va le regarder faire.

À Star Wars, les PJ transportent un PNJ en fuite vers une planète sur laquelle il compte se réfugier :
MJ : Il demande asile...
Joueur, du tac au tac : Il est fou !

À Star Wars, discussion entre deux joueurs au sujet d'un PNJ :
- Il n'y a rien de plus dramatique pour un hutt que d'être pauvre.
- Il pourrait être maigre !

À Transhuman Space, le MJ présente le contexte, et aborde le sujet de la mémétique :
Joueur : Mémétique ? C'est pas plutôt MImétique ?
MJ : Non non, c'est mémétique. Le terme memê existe...
Autre joueur : D'ailleurs, faut pas le pousser dans les orties.

À Transhuman Space, le MJ décrit quelques-unes des possibilités offertes par les nanotechnologies. Commentaires de deux des joueurs :
- C'est énorme !
- Non, c'est tout petit...

À MEGA, une actrice superbe et célèbre tente ouvertement de séduire un personnage. Réponse de ce dernier (à la grande stupéfaction du reste de la tablée) :
"Je ne fais pas dans la zoophilie."

À MEGA, l'un des personnages, parti seul en exploration en avant du groupe, appelle ses camarades avec son téléphone portable :
"Les gars, je suis devant un cadavre, j'fais quoi ?"
Chorus des autres joueurs :
"TU L'FOUILLES !"

À MEGA, discussion entre persos au sujet du flip d'une autre personnage :
- Elle a flippé ?
- Elle a fait dans son flip.

À MEGA, le MJ :
Est ce que vous accompagnez votre camarade ?
Réponse d'un joueur :
On sera pas trop de deux pour ramener le corps...

À Bitume, un personnage très (trop) sûr de lui, à un jeunot :
"Laisse petit, tu t'y prends mal... J'vais t'montrer."

À une adaptation western de Cyberpunk, un PNJ au saloon, vexé qu'un personnage ait refusé son invitation à boire :
"Tu vas boire... Je te garantis que tu vas boire !"
Et, le personnage persistant à ne pas avoir soif :
"Tu me fais un affrrront devant tous mes amis ? ! !"

Dans la même partie, tournant au loufoque le plus complet, les personnages ont été invités à une soirée mondaine. L'un d'eux pète. L'hôte, offusqué :
"Halte là monsieur ! On n'pète pas impunément chez moi !"
Réplique de l'interpellé, pas démonté pour deux sous :
"Vous avez qu'à dire qu'c'est moi qu'ai pété ? ! !"

Toujours dans la même partie, le MJ, jouant le rôle d'une PNJ interpellée par l'un des personnages :
"Je n'm'appelle pas Conchita ! Je suis une vraie Z'Américaine !"
C'est ce qu'on appelle une liaison mal-t'à-propos...

À AD&D, craignant que le scénario ne soit meurtrier pour les personnages, les joueurs étant ce jour-là en sous-effectif, le MJ annonce :
Je vais mettre un PNJ avec vous...
Premier joueur :
Mets nous une pute...
(il voulait en réalité dire une courtisane, classe de perso parue dans Casus Belli n° 29)
Deuxième joueur, incarnant un paladin :
Attention ! Une loyale bonne !
Premier joueur :
Surtout bonne...

À AD&D, un joueur franglise à la sortie du caravansérail, au moment de refaire ses provisions :
On se procure quelques packages.
Réplique du MJ :
Pacages, c'est pour les chevaux...
Commentaire d'un autre joueur au premier :
Il t'a envoyé paître.

À MEGA, les joueurs se posent des questions existentielles :
Si c'est celui qu'a l'gros flingue qui tombe dans un trou, comment font les autres ?
Exclamation immédiate d'un autre joueur :
T'arrête de donner des idées au MJ toi ? ! !

À MEGA, déclaration d'un joueur pendant la visite au service M, comme toujours radin sur les flingues :
Le minimum syndical, c'est une arme par tête de pipe.
Des MEGA syndiqués... On aura tout vu !

À MEGA, un personnage, victime d'un tir de fusil à plasma, est dans le coma, grièvement brûlé. Le soigneur de l'équipe, parlant au joueur de la victime :
Je peux te faire des anti-inflammatoires.
Réaction générale autour de la table :
C'est trop tard !

À MEGA, le joueur du perso brûlé :
J'suis à point.
Le MJ :
Bien cuit, même !
Un autre joueur :
Dans le métier, j'dirais même que t'es un peu grillé...
En tous cas, ce n'était plus un bleu !

À MEGA, les persos sont en pleine mise en application d'un plan bien huilé :
"Donc l'idée, c'est..." (se tournant vers un autre joueur) "qu'est ce qu'on fait alors ?"

À MEGA, les personnages sont aux prises avec des robots qui n'obéissent visiblement pas aux lois de la robotique. Le MJ, après une fusillade :
Il y a un robot qui sent un peu le cramé.
Réaction d'un des joueurs :
C'est comme ça que j'les aime !

À MEGA, les véhicules des personnages sont entourés par une meute de chiens sauvages, qui semblent plus curieux qu'agressifs, mais dont ils ne parviennent pas à se débarrasser. Dialogue entre deux persos :
"Vie et dignité ! J'pouvais quand même pas leur tirer dessus... Y z'avaient juste pissé sur la roue."
"Eh ben, dignité ? ! !"

À MEGA, les personnages sont de retour au Sanctuaire, et rapportent leur matériel au service M. Commentaire d'un des persos :
"On a ramené les explosifs !"
Réplique du major-armurier :
"C'est vrai, c'est pas souvent."

À MEGA, les joueurs discutent de la façon dont leurs personnages vont s'entraider pour franchir un passage difficile :
Joueuse (pacsée) : "Prends moi avec une corde !"
Joueur (marié et père de famille) : "J'aurais jamais cru qu'une femme me dirait ça un jour..."

À Blue Planet, lors d'une partie en mars 2002, le MJ décrit au personnage, médecin urgentiste, qui vient de pénétrer dans l'épave de la navette qui a amerri en catastrophe sur Poséidon quelques minutes auparavant :
À l'intérieur, il y a le cadavre partiellement brûlé d'un homme en costume de style un peu afghan.
Exclamation spontanée du joueur :
J'ai retrouvé Ben Laden ! ! !

À Blue Planet, le MJ annonce que la liaison de l'ordinateur personnel du perso avec CommCore, interrompue par une tempête, vient d'être rétablie, et qu'il a reçu six nouveaux messages. Réflexion du joueur :
Évidemment, je suppose que sur six messages, il y a au moins quatre spams dont deux pour des sites pornographiques...
(il se trompait : il n'y avait "que" deux spams, dont un seul à caractère pornographique...)

À Traveller, dialogue entre deux joueurs pendant la création des personnages :
"Moi j'ai 12 en Endurance !"
"Ben y vont t'torturer plus longtemps !"

À Traveller, les personnages discutent au sujet d'un PNJ qui se trouve en leur compagnie et vient d'assister à quelques actes répréhensibles de leur part :
"Il a l'air sympa ? On va pas l'buter !"

À Traveller, les choses se compliquent pour les personnages :
"C'est dingue ! Le plan se déroule pas du tout comme prévu !"

À Traveller, les personnages ont (pour une fois) décidé de jouer franc jeu avec les autorités, et ont déballé leur sac devant le juge d'instruction. Le procès subséquent semble devoir tourner en leur faveur. L'un d'entre eux, surpris de la tournure que prennent les évènements :
"Pas l'habitude d'être honnête..."

À Traveller, Le MJ décrit les deux bébés du couple vargr voyageant sur le même paquebot que les PJ, et précise qu'ils ressemblent un peu à de jeunes chiots. Exclamation d'un joueur :
Les chiens font pas des chats !

À Traveller, discussion astronomique :
Premier joueur : C'est une géante gazeuse, on peut pas se poser dessus !
Deuxième joueur : Elle a un noyau !
MJ : Et vous, vous avez des pépins...

À Traveller, les PJ sont devant des ruines mystérieuses et inquiétantes. Réflexion d'un personnage à un autre :
"J'ai bien envie d'entrer dans le dôme. Allez, t'y vas ?"

À Traveller, les PJ ramènent sept survivants sur les dix-sept qu'ils devaient secourir. Constatation d'un joueur :
Un bon score... On a fait pire.

À GURPS, le MJ incite un joueur à prendre plus de disadvantages pour développer correctement son personnage. Exclamation du joueur :
Tu connais Faust ? Salaud !

À Traveller, l'équipage s'enfuit pendant que son capitaine fait héroïquement diversion. Déclarations des deux joueurs dont les personnages prennent la fuite :
"Nous faisons toute confiance à notre feu capitaine pour se sortir suffisamment indemne de ce sacrifice afin que l'on procède à une inhumation pleine de dignité avec quelques morceaux identifiables..."
"À défaut, une pelletée de charbon..."

Un peu plus tard dans la même partie de Traveller, alors que les personnages viennent de s'enfuir dans une quasi-débandade, commentaire d'une joueuse :
Moi, je dis : un plan sans faille.

Dans cette campagne de Traveller, il est souvent fait allusion aux pizzas qui constituent une part importante du régime alimentaire des personnages. L'un d'entre eux venant d'être blessé, il est recousu par les autres sur la table du carré du vaisseau. Commentaire hors jeu d'un des joueurs :
Il parait que les pizzas moisies produisent des antibiotiques très efficaces... J'en vois quelques bouts par ici, on essaie d'en mettre dans son pansement ? Juste pour faire avancer la science et la médecine...
Réponse immédiate du MJ :
Avec un peu de sauce piquante pour désinfecter la plaie ?

À Traveller, discussion entre deux personnages :
"Moi je reste à bord."
"Tu vas venir être ridicule avec nous, oui !"

Dans la même partie, les personnages s'équipent avec soin pour une opération risquée. Discussion entre deux personnages :
"On aura besoin de quoi ?"
"D'un prêtre..."

À Traveller, sur une planète à forte population vargr, les personnages vont casser la croûte au buffet de la gare. Question du MJ :
Vous prenez quoi ? Un hot-vargr ?

À Traveller, les persos s'inquiètent des frais que pourrait entraîner le travail qu'ils sont sur le point d'accepter.
Question d'un des joueurs :
Qu'est ce qu'on risque de consommer qui nous coûterait bien cher ?
Réponse du MJ :
Je sais pas, je compte sur vous pour me surprendre...

À Traveller, les persos se préparent à repousser un assaut. Déclaration d'intention d'un joueur :
Je vais lui mettre un coup de semonce dans la gueule.

À Traveller, discussion armement :
MJ : Il avait un pistolet.
Joueur : Un Mauser ?
MJ : Non, un phaseur.
(évidemment, ceux qui ne parlent pas l'anglais avec un accent français marqué trouveront ça nettement moins amusant...)

À Traveller, les persos relâchent leurs prisonniers vargr loin de tout, sur une planète reculée, et discutent de ce qu'ils vont laisser à leur disposition pour leur survie. Commentaire de l'un d'eux :
On peut leur donner ça. On n'est pas chiens à ce point là.

À Traveller, les persos ont été témoins d'une explosion atomique. Question de l'un d'entre eux au dîner :
"Qu'est ce qu'on mange ce soir avec notre pastille d'iode ?"

À Traveller, les persos, armés, sont à la poursuite d'un adolescent toxicomane qui s'est aventuré dans une zone rendue dangereuse par la présence d'un fauve échappé. Réflexion d'un joueur :
Si ça bouge et qu'on est un peu nerveux, on va shooter un gamin.
Réplique du MJ :
Il est déjà shooté !

À Traveller, un PNJ vient d'être accidenté.
Joueur : Sa lampe frontale n'est pas cassée ?
MJ : Non, son crâne a amorti le choc.

À Traveller :
Joueur, parlant d'un patron collectionneur d'animaux exotiques : Il aime les trucs avec des gros nez.
MJ : C'est pour ça qu'il vous a embauchés.

À GURPS Traveller, l'un des joueurs incarne un personnage affublé du disadvantage Gluttony.
Autre joueur, s'adressant au personnage en question : Arrête ! Tu viens de manger !
MJ : Il vient tout le temps de manger...

À MEGA, intervention de la police de Vamosalaplaya sur les lieux d'un cambriolage sur lequel enquêtent déjà les persos :
"Ta gueule connard ! Tu parleras quand on te le demandera ! Ton nom, et vite !"

À Rêve de Dragon, les personnages se remettent en route. Le MJ, décrivant la scène :
Vous adoptez votre formation de déplacement habituelle, dite "de la débandade".

À Rêve de Dragon, l'un des joueurs annonce que son personnage va tirer son horoscope. Le MJ, pince-sans-rire :
Un horoscope ? C'est quand même pas vrai qu'à ton âge tu crois encore à ces conneries là ! Franchement, ça me fait de la peine pour toi...

À Rêve de Dragon, discussion entre deux personnages (une femme, et un homme qui a tendance à lui tourner autour) :
"Tiens au fait, j'ai rêvé de toi cette nuit !"
"Ah oui ? Ça ne m'étonne pas. Je parie que tu me disais que tu me trouvais extraordinairement séduisant, et faramineusement spirituel. Tu te demandes comment j'ai deviné ça, hein ? Eh bien, en fait, je l'ai lu dans tes yeux..."
"Non, c'est pas tout à fait ce qui se passait dans mon rêve."

À Rêve de Dragon, l'un des personnages, au chef du village dans lequel ils viennent de s'installer pour quelques temps :
"Dites moi cher baron, si je puis me permettre cette remarque, votre village serait égayé par la présence civilisatrice d'un estaminet au sein d'icelui..."

À Rêve de Dragon, un des personnages essaie d'en pousser un autre à une action plus que téméraire, en mettant en doute son courage. Réplique de l'intéressé :
"Je ne suis pas un inconscient suicidaire."

À Space 1890, les personnages viennent de trouver un jeune passager clandestin à bord de leur navire éthérique. Ils entourent le gosse, pas rassuré :
"Qu'est ce qu'on en fait ? On le mange ?"

À Space 1890, le navire éthérique des personnages a été victime d'un sabotage, en plein éther. Les nerfs sont à cran, et le capitaine croit tenir le saboteur lorsqu'il trouve une autre personnage en train de trifouiller dans la fosse des câbles. Il s'approche d'elle et lui demande :
"Je peux vous demander ce que vous faites ?"
(d'un ton revêche) : "Oui, vous pouvez."
"Hé bien, que faites vous ?"

À Bitume, les personnages s'entassent à cinq dans leur 4L. En s'asseyant sur la banquette arrière, l'un d'eux dit à son voisin, qui a reçu une balle dans le ventre quelques temps auparavant :
"Pète pas, avec tout le plomb que tu as dans l'estomac, tu vas percer les coussins."
Ce à quoi le blessé (presque en pleine possession de ses moyens, Bitume étant un jeu plus délirant que simulationniste) lui répond :
"Bon, passe moi un pot... catalytique."

À GURPS Swashbucklers, profitant d'une escale dans un port, les personnages, flibustiers, se rendent à la taverne du Crabe pansu. L'un d'entre eux s'exclame :
"J'en pince déjà pour cette taverne !"

À AD&D, les personnages sont des orcs dont les cavernes viennent d'être envahies par un groupe d'aventuriers "classiques" (au vocabulaire plus proche de celui des joueurs d'AD&D que de celui d'habitants d'un monde med-fan'). Quelques réparties desdits aventuriers :
(en langue orque, à l'adresse d'un personnage prisonnier) : "Tuvap a rléé, ouioum herrd' !"
"Ça roule... de feu dans sa gueule !"
"OK, c'est le bon passage... à niveau huit !"

À GURPS Old West, bagarre de saloon. Le tenancier, planqué derrière le comptoir, mains sur la tête :
"Mes verres ! Mes bouteilles ! Mon saloon !"

À GURPS Old West, entrée en scène du shériff :
"La loi ! Gentlemen, lâchez vos pétoires et que personne ne bouge !"

À GURPS Swashbucklers, un PNJ antipathique (mais noble) provoque en duel l'un des personnages (noble lui aussi) :
"Monsieur, je vous jette mon gant !"
"Bien qu'il soit visiblement d'une propreté douteuse, je le relève."

À GURPS Swashbucklers, l'un des personnages, noble, rejoint le groupe dans une chasse à courre, après s'être éloigné pour des raisons liées au scénario. Le même PNJ antipathique lui demande d'un ton déplaisant où il était passé :
"Ma foi monsieur, il m'avait semblé vous voir fuyant devant un lièvre, je m'élançais à votre secours lorsque je me suis rendu compte de mon erreur, aussi ai je profité de mon isolement pour satisfaire à un besoin naturel, ne vous déplaise..."

À James Bond 007, le personnage est poursuivi dans un restaurant. Il se rue dans les cuisines en esquivant habilement un serveur portant un plateau chargé, et lui lance :
"Vite, on vous demande à la quatre !"

À James Bond 007, la mission ne s'est pas tout à fait déroulée comme prévu : l'itinéraire prévu pour le repli était impraticable, contrairement aux informations fournies dans le briefing, et le personnage a dû entre autres péripéties plonger dans un vide-ordures. Il retrouve son officier traitant qui lui demande si tout s'est déroulé comme prévu, et lui explique que non, justement :
"Tu as une explication ou ça pue le soufre ? Enfin, les poubelles, j'en sors..."

À Aftermath!, deux personnages s'improvisent obstétriciens :
"Bonjour madame..."
Puis s'adressant à son camarade qui vient de l'appeler en renfort :
"Qu'est ce que tu veux que je fasse, j'suis pas médecin ! Pourvu qu'il sorte normalement... Tu saurais faire une césarienne ?"
Pas rassurée, la parturiente continue ses efforts. Le même personnage :
"T'as un couteau propre ?"
"Propre oui, mais pas stérile... J'espère que tu sais c'que tu fais ?"
"Pour le moment, je fais rien... C'est pour couper le cordon quand il faudra... Mon poignard est un peu rouillé..."
Soulagement autour de la table... Au fait, finalement, c'était un garçon.

À Aftermath!, le MJ, dans une description pleine de poésie lyrique :
Une araignée se cure les oreilles avec un de tes poils de barbe.

À Aftermath!, les joueurs cherchent leurs mots, ayant "travoi" sur le bout de la langue mais s'avérant incapables de le retrouver. Suggestion malicieuse du MJ, par la voix d'un PNJ :
"Allons bon, comment qu'ça s'appelle... Un trabant, quelque chose comme ça..."

À Aftermath!, le ciel s'obscurcit soudain au passage d'une nuée d'étourneaux. L'un des personnages, qui n'a pas levé les yeux pour regarder ce qui se passe, s'exclame :
"Hum, ça se gâte, voilà un grain."
Réplique d'un de ses compagnons, plus observateur :
"Un grain ? C'est toi qu'en as un, de grain ! Regarde plutôt ce que c'est !"

À Aftermath!, dans la même partie, après le passage des oiseaux qui s'est accompagné de la chute de quelques fientes, les personnages se précipitent hors de leur cabane vers la "case à fumer" où ils venaient de mettre à fumer quelques dizaines de kilos de viande fraîche. Exclamation de soulagement de l'un d'eux :
"Ça va, ils n'ont pas chié dessus, ces salauds !"

À AD&D, les personnages, pour tromper l'ennemi, ont disposé des mannequins grossiers autour du feu qu'ils ont allumé en guise de signal. Un dragon se pose près d'eux, de telle sorte qu'il leur coupe la retraite, puis commence à rire :
"Ha ha ha ! Quels mannequins grotesques ! Allez, vous trois, là-bas, sortez des broussailles, que je vous voie un peu. Et toi, l'humain, arrête de claquer des dents comme ça ! Ha ha ha ! Ça me rend nerveux !"
Le dragon, un tout petit peu plus loin dans la même scène :
"Hep toi, là-bas, à côté du feu ! Oui, toi, le grotesque, presque autant que les mannequins ridicules qui t'entourent! Viens donc par là que je te voie mieux... Ha ha ha !"
Le personnage ainsi interpellé, sur un ton courtois :
"Laisse donc au misérable humain que je suis ses risibles subterfuges pour tenter de sauver sa pauvre carcasse. Mais dis moi, que nous vaut l'honneur de ta visite ?"
Le dragon, éclatant d'un rire gras :
"Ha ha ha ! Misérable ! Oui, c'est le mot : misérable ! Misérables humains ! Si vous connaissiez la cruauté de l'existence, sans doute resteriez vous terrés de peur dans vos chaumières venteuses, apeurés par la cruauté du monde... Hep toi, l'elfe ! Essaie pas de m'ensorceler ou je te brûle !"
Et, se retournant vers son interlocuteur, il ajoute :
"Tu m'as l'air d'être le plus dégourdi de vous tous. Dis moi, pourquoi les naines ont elles de la barbe ?"
Le personnage, téméraire :
"Tu prétends connaître les cruautés de l'existence, toi dont la force démesurée te met à l'abri des vicissitudes de la vie. On voit que tu ne sais pas ce que c'est que de faire face à un dragon quand on ne mesure même pas deux mètres de haut ! Pour en revenir à ta question, je pourrais répondre "pourquoi les dragons sont ils si bêtes ?" mais ce serait peut-être un peu déplacé. Aussi je te répondrai que la vie est ainsi faite, et que celui qui veut en approcher les secrets n'a qu'à s'en remettre aux dieux. Pour ma part je n'en suis pas un... Mais je suppose que tu ne t'es pas dérangé pour venir causer de considérations métaphysiques ; aussi peut-être daigneras tu nous expliquer le but de ta visite ?"
Il va sans dire que ce discours n'a pas vraiment été apprécié du dragon :
"Ha ha ! Ridicule petit vermisseau, tu essaies de jouer au plus malin ? ! ! Tu ne devrais pas, pourtant... car je suis extrrrêmement susceptible... Et je suis un dragon."
Et sur ces mots, le dragon souffle... Tirade d'agonie du personnage :
"Pauvre fou ! Tu n'as rien compris, aarh... Lorsqu'un paladin viendra te percer le cœur sans que tu puisses te défendre, pense à moi ! Peut-être alors comprendras tu ce que vaut une vie... rrah... Mais pour toi... Il sera trop tard !"

À GURPS Cliffhangers, dans le Paris des Années folles, les personnages viennent d'être témoins d'une mystérieuse agression. Discussion entre deux personnages (un homme et une femme) dans l'ascenseur :
"Rassurez vous, il n'y a que vous et moi (et le liftier)... Si le grand méchant loup vient, je vous protégerai."
"J'aimerais pouvoir vous croire..."

À GURPS Cliffhangers, dans le Paris des Années folles, les personnages mènent leur enquête parallèlement à celle de la police :
"Ne croyez vous pas qu'il vaudrait mieux quand même fournir cet indice à l'enquête ?"
"Bien sûr ! Mais uniquement quand je serai interrogé comme témoin..."

À AD&D, description des PJ, le joueur de l'anti-paladin :
Je me vêts de noir, j'ai un rire machiavélique...

À AD&D, discussion entre deux PJ :
Le sorcier, ricanant : "Tu t'intéresses à la sorcellerie maintenant ?"
L'anti-paladin, d'une voix sépulcrale : "Je m'intéresse à tout ce qui peut me rapporter argent ou pouvoir !"

À AD&D, quelques réparties d'un personnage voleur :
"Oui, donne nous à boire, c'est une bonne idée..."
"Je n'ai d'obligations qu'envers ma bourse, mon estomac et mes couilles..."

À AD&D, discussion entre les PJ :
"J'ai besoin de quelques hommes solides pour m'accompagner dans une expédition d'envergure. J'ai... un trône à conquérir."
Le voleur, railleur : "Rien que ça ? !"

À Trauma, les personnages, lessivés par le décalage horaire, discutent de ce qu'ils vont faire pour leur première soirée à Séoul. L'un d'eux déclare :
"Faites ce que vous voulez, moi je vais me pieuter."

À GURPS Swashbucklers, en 1537 au combat de Pas-de-Suze, un PNJ condottiere allemand au service des Italiens, furieux que le personnage qu'il affronte ait réussi à parer ses assauts :
"Che fais t'oufrir le fentre et faire chaillir tes tripes, tamnée fermine !"

À Stormbringer, discussion entre deux personnages :
"Sois plus prudent, à l'avenir... si tu tiens à vivre longtemps..."
"À vrai dire, vivre longtemps ne m'intéresse pas. C'est mourir longtemps que je redoute..."

À Stormbringer, les personnages frappent à la porte d'une maison de plaisirs haut de gamme d'Ilmar. Le portier dévisage par le judas ce groupe hétéroclite d'aventuriers, avant de leur lâcher d'un ton autoritaire : "Passez votre chemin, étrangers... Nos services ne sont pas à la portée de vos bourses...". Ce à quoi l'un des personnages rétorque :
"Ça, j'en doute fort. Mais nous ne sommes pas là pour cela... Du moins, pas pour l'instant."

À Stormbringer, les personnages poireautent dans une chambre en attendant que le commanditaire qui les a fait venir ici daigne faire son apparition. Certains se mettent à fouiller la pièce. Une perso regarde derrière un grand miroir. L'un de ses compagnons, resté confortablement assis dans son fauteuil, lui lance :
"Il n'y a personne derrière, ce n'est que votre reflet que vous voyez dans la glace..."

À AD&D, le groupe arrive devant l'entrée présumée du repaire du méchant sorcier. Échange entre deux personnages :
"Ça doit être là ! On y va tout de suite ?"
"Qu'est ce que tu veux attendre ?"
"Je pensais que tu aurais voulu te recoiffer avant..."

À AD&D, un combattant blessé reprend connaissance pour voir le clerc (du dieu de l'eau sous toutes ses formes) penché sur lui (il vient de lui administrer des soins magiques). Il se relève et, constatant l'absence d'une personnage elfe (partie satisfaire un besoin naturel pendant qu'il était inconscient), demande où elle se trouve. Ce à quoi le clerc, très impliqué dans son rôle, répond :
"Elle est partie vider son corps de l'eau souillée qu'il contenait."

À AD&D, un personnage qui tente de dissimuler aux autres sa classe de voleur, essaie de crocheter une serrure et y parvient. Un autre personnage, qui se doute de la vérité, lui dit alors :
"On dirait que tu as fait ça toute ta vie..."

À AD&D, le groupe vient de subir d'importants dégâts en explorant les premières parties du dungeon. Le voleur de service étant salement amoché, on demande à l'elfe si le passage secret découvert lui semble sans danger ; ce à quoi elle rétorque :
"Ah ? Parce que tu crois vraiment qu'il pourrait y avoir un quelconque danger dans ces souterrains ?"

À RuneQuest, les personnages, qui marchent dans une forêt près de leur village sartarite, repèrent soudain des chats de l'ombre (désormais mieux connus sous le nom d'alynx, mais au début des années '90, on n'employait pas encore ce terme) dans les branches au dessus du sentier. Comme certains des personnages estiment plus prudent de ne pas passer sous les animaux, le jeune guerrier costaud de service s'exclame :
"Pfff... Les chats de l'ombre sont les animaux sacrés d'Orlanth. Jamais ils n'oseraient attaquer un pieux orlanthi..."
Il est le seul à ne pas faire un écart... et l'un des chats lui saute dessus !

À RuneQuest, les personnages commencent une discussion avec un Sartarite dont ils se méfient, et qui commence par leur tendre une bouteille de vin :
"Je suppose que vous nous avez pas fait venir pour une dégustation de vin !"

À GURPS, les personnages, réunis dans la salle des fêtes de leur village creusois pour le réveillon 1991, se retrouvent bizarrement transportés dans une campagne où les gens parlent latin. L'un des personnages :
"Je n'aurais jamais cru que je regretterais mon Gaffiot un jour..."

À GURPS Cyberpunk, le fixer profite de ce que la situation dans le bar - boîte de nuit où l'équipe se trouve vire à la beuverie orgiastique pour voler (entre autres) quelques bouteilles (après avoir fait quelques opérations plus lucratives). Un des solos qui passe à proximité lui lâche :
"Ce que j'aime chez toi, c'est ton sens de l'à-propos."

À GURPS Cyberpunk, le MJ, décrivant la démarche ébrieuse d'un personnage :
Tu louvoies entre les carreaux du dallage...

À Warhammer Fantasy Roleplay, l'une des personnages se penche sur les corps d'hommes-bêtes du Chaos avec l'intention bien arrêtée de les fouiller. L'un de ses compagnons s'exclame aussitôt :
"N'y touche pas ! Ils sont sûrement pleins de maladies, la variole pourpre, la putréfactose, le phylloxéra..."

À Bloodlust, les armes se lancent dans une conversation à bâtons rompus. L'un des porteurs s'exclame :
"Si on vous dérange, faut le dire tout de suite..."

À Bloodlust, un porteur s'adresse à un autre porteur, sur un ton narquois et vaguement agressif :
"Alors gros malin, tu nous proposes quoi ?"
Et il ajoute immédiatement, sur un ton beaucoup plus amène :
"Enfin, c'est mon arme qui te demande ça..."

Références culturelles

À MEGA, Rocco et Plouc, deux personnages de joueurs duettistes :
Rocco, après que Plouc ait embourbé leur 4×4 : "Oh le con !"
Plouc : "Alors, on s'est plantés dans le fech-fech, c'est tout !"
Rocco : "On ? Ah, j'aime ça, on ! Y a une tache comme le Tanganyika et tu l'as pas vue ? Mais qu'est c'que t'as là d'dans, dis, d'l'isorel ?"
Rocco, parlant de Plouc en présence de ce dernier : "C'pauv' Plouc, il a la vue qui baisse, alors il roule de plus en plus à côté de la piste..."
"C'pauv' Plouc, avec les mauvais yeux qu'il a maint'nant, va bientôt falloir met' des filets au bord d'la route, pour pas qu'il aille se fout' dans l'ravin..."
Rocco, à Plouc : "J'ai tout c'qu'y faut, toujours. Quand tu roules devant moi, j'emporte même un moteur de r'change. T'arriveras plus à m'surprendre..."
(Cent mille dollars au soleil, mais les répliques ne sont pas prononcées par les mêmes personnages...)

À Traveller, pendant la création de persos pour une nouvelle campagne, le MJ précise à ses joueurs de ne pas négliger le côté "flingues et baston" de leurs PJ. Réplique d'un des joueurs :
"J'ai tout c'qu'y faut, toujours. Quand je voyage avec P. [autre joueur dont l'anonymat sera préservé ici], j'emmène même un bazooka de rechange."
(Libre variation sur une réplique de Mitch-Mitch, le personnage interprété par Bernard Blier dans Cent mille dollars au soleil)

À Traveller, un riche ami des PJ leur fait visiter sa propriété, et en particulier sa ménagerie dont les joueurs sont persuadés que les fauves vont s'échapper. Le PNJ en question leur déclarera à plusieurs reprises :
"J'ai dépensé sans compter."
(John Hammond, dans Jurassic Park)

À Traveller, poursuivant un adolescent qui s'est enfui dans un parc boisé :
"Gaaamiiin ! Allez viens ! T'vas pas rester seul dans c'bois hein !"
(Ben, dans C'est arrivé près de chez vous)

À AD&D, avant de lancer une expédition de secours vers la Grande Enclume des Nains, le commanditaire et chef de l'équipe, nain lui-même, utilise une potion d'ESP pour savoir ce que ses recrues pensent de la mission. Parmi les membres de l'expédition, se trouve un traître nain (PNJ), adorateur du dieu maléfique Abbathor, grand maître de la cupidité, qui vit dans des cavernes d'or pur. Et le MJ de chantonner au joueur :
Abbathor, Abbathor, du fond de la nuit d'or...
(pastiche de la chanson du générique du dessin animé Albator)

À AD&D, le joueur incarnant un anti-paladin :
"Je suis mauvais, mauvais, oh oui je suis mauvais !"
(pastiche de la chanson de Michael Jackson, Bad)

Le MJ à ce même joueur, en chantonnant sur le même ton :
Tu sens mauvais, mauvais, oh oui tu sens mauvais !
(pastiche du pastiche)

À AD&D, volant au secours d'un personnage féminin attaqué par une créature monstrueuse :
"Misérable ! Lâchez cette jeune fille !"
(Popol d'Interpol, dans la petite BD de présentation du jeu de rôle, parue pour la première fois dans MEGA 2)

Grimpant à une échelle très pentue, derrière une perso en minijupe :
"Quelle belle fourrure !"
(Frank Drebin, dans Y a-t-il un flic pour sauver la reine)

À AD&D, détournant l'attention du capitaine d'un navire pendant que ses camarades réalisent une opération discrète, un personnage, lévitant autour de l'embarcation, passe sa main sur la lisse et la regarde en déclarant :
"Faudra m'nettoyer ça ! Vous avez déjà vu une crasse qui colle autant ?"
(Fletch, dans Fletch aux trousses)

À MEGA, description par le MJ des conséquences d'une explosion particulièrement violente :
L'impact a dû être terrible.
(Elias dans Starcrash, nanard de SF avec Caroline Munro)

À RuneQuest, le MJ commence à décrire ce qui arrive à un personnage attaqué soudainement par un gnome (élémentaire de terre) :
"Le sol s'ouvre sous tes pieds..."
Il est aussitôt coupé par deux joueurs qui poursuivent en cœur :
"Le panthéon des dieux et demi-dieux se déchaîne contre toi, tu perds trois cent millions de points d'expérience, et tu meurs car telle est ma volonté."
(Courrier des lecteurs de Casus Belli n° 27)

À RuneQuest, le MJ vient de décrire les différents individus d'un groupe de broos. Joueur :
"Une brew ?"
(dernière réplique (dite par Tom) des Chroniques de Farador, épisode 8 de Tom et ses chums)

À Rêve de Dragon, les personnages sont attaqués par des chrasmes dans un souterrain. Ils se replient, mais les créatures les poursuivent. Joueur :
"Vous avez déjà vu un chrasme qui colle autant ?"
(pastiche d'une réplique de Fletch, dans Fletch aux trousses)

Plus ou moins fréquemment, quand le moment est venu pour un joueur de créer un nouveau personnage :
"Bon, ben, je reprends un Tremere."
(Benjamin, dans Le talisman de Dracul, épisode des Irrécupérables initialement publié dans Casus Belli n° 111)
avatar
Skarsnick
Un tout autre niveau...

Messages : 2777
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perle du JDR

Message par Toune le Ven 16 Jan - 0:43

Je déterre un post mais je m'en fous :p

T'aurait pas les perles de 7sea ?

_________________
[ MJ - Les secrets de la 7ème mer ]
[ Pixel - Shadowrun ] [ Méric de la maison Étoile du Matin‏ - Alaséa ] [ Tammy Pila - Vermine ] [ Dà fēng - Qin ] [ Thorèns - Prophecy ]
avatar
Toune
On peut tromper 1000 fois, une personne...

Messages : 1215
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perle du JDR

Message par Skarsnick le Ven 16 Jan - 0:48

nop pas trouvées Sad

_________________
[ MJ - Shadowrun ] [ ex-MJ - Alaséa ] [ ex-MJ - Prophecy ] [ ex-MJ - Qin ]
[ Tico - Terre Natale ] [ Prof Cath - Dishonnored ] [ Peter MacCalloway - MdT ] [ Hauptmann Imbach - MdF ] [ Todd l'Ancien - Vermine ] [ Yelena / ex-Lørkaff - 7ème mer ] [ Gadja - StarWar ]
avatar
Skarsnick
Un tout autre niveau...

Messages : 2777
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perle du JDR

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum